Ecole publique Beauregard






















Eglise et Pôle scolaire






















Fontaine en granite






















La Chaumière ancienne école






















Lycée Horace Bénédict de Saussure






















Lycée Horace Bénédict de Saussure






















Lycée Horace B. De Saussure sous la chaîne des Aravis






















Mairie de Combloux






















Mairie et Ecole Beauregard






















Mairie et Ecole


Mairie

La Mairie a été construite à partir de 1905. Elle se situe à côté du pôle scolaire de Combloux.   

Jumelage Combloux – Diekholzen

 
En 2011, Combloux a fêté les 40 ans de jumelage avec Diekholzen.

Une délégation de la formation musicale de Barienrode accompagnée de représentants de la jeunesse de Diekholzen s’est déplacée pour cet événement.

Diekholzen est situé dans la région de Basse-Saxe (Niedersachsen).

 L’acte de jumelage a été échangé en 1971 à Combloux entre André Million et Karl Hoppe en présence du ministre des sports Maurice Herzog (1919-2012). 

     En septembre 1977, la rue de « Combloux » à Diekholzen a été inaugurée en présence de Marc Socquet accompagné d’une délégation.

     A Combloux, dans la rue  « Diekholzen », vingt trois arbres ont été plantés en 1989.

 

Blason

Blason d’argent à la tête de loup arrachée de sable surmontée d’une bande au comble d’azur. Création Philippe Grandchamp Archives Départementales (septembre 1989).

 

 Logo de Combloux : « Lou »  succède à la « Perle du Mont Blanc »

  

Jusqu’en 2010, Combloux possédait deux  logos « La tête de Loup », emblème de la Mairie et la « Perle du Mont Blanc » ayant pour origine  la citation de Victor Hugo qui, lors de sa venue à Combloux, décrivit Combloux comme  « La Perle des Alpes dans l’écrin des glaciers ». Dans les années 1930, l’hôtel « Paris Lyon Méditerranée » utilisa cette phrase pour  promouvoir le village de Combloux.

 

« Lou » « Lola ou Lolita... »

Depuis 2011,  la nouvelle égérie succède à ces deux logos et guide les touristes pour les activités du village. Conçue  au village de la Giettaz par Rudolf. L’agence K’ractères est à l’initiative de la version la « Rose des vents à 360° » Mont Blanc France qui  suggère le formidable panorama de Combloux sur la chaîne du Mont blanc, les Aravis et les Aiguilles de Warens. Deux versions illustrent ce logo, la version Office du Tourisme est plus sportive. 

 

 

Le pôle scolaire de Combloux

 

        

 

Avant 1905, l’école et la mairie étaient réunies à la « Chaumière » au chef lieu et l’’enseignement était dispensé dans les écoles des hameaux :  « La Chaumière »,  Prairy (1892),  Pont d’Arvillon,  Cordy (Meudon et Barthoud)  (1899),  la Côte (vers le Bouchet) et l’école publique du Chef lieu (1905).

Les élèves étaient regroupés dans une classe unique comme dans la plupart des hameaux de montagne ou de campagne de l'époque.

Autrefois, les connaissances  se transmettaient des adultes aux enfants. Les anciens narraient les légendes, les colporteurs, voyageurs et migrants diffusaient les nouvelles des vallées voisines et amenaient une culture différente.

Migrants et colporteurs furent à l’initiative de la fondation des petites écoles et chapelles rurales.

Dès la fin du moyen âge, l’église propagea sa foi catholique. Une ordonnance royale imposa aux églises d’utiliser une partie de leurs revenus pour la rémunération d’un maître d’école.

L’enseignement fut gratuit mais l’absentéisme était important pendant la période estivale, les enfants aidaient régulièrement les parents pour les travaux des champs et inalpaient avec les troupeaux. Ils étaient scolarisés de Noël à Pâques.

Avant 1905, la vieille grange  « La Chaumière », jouxtant l’église et l’hôtel « Fleur des Alpes » abrita une salle d’étude pour les filles, une salle d’étude pour les garçons, un logement pour l’institutrice, un logement pour l’instituteur et la Mairie.

Après la Loi Jules Ferry du 28 mars 1882, l’Etat prit en charge la construction et le financement des écoles. L’école du chef lieu à Combloux fut bâtie à partir de 1905.

Appuyé par Paul Lecomte, maire de Combloux, Jacques Durville, normalien de la ville d’Auxerre dans le département de l’Yonne, prit la succession de Marcel Bouvet, instituteur, et fut nommé directeur  de l’école du chef-lieu.

Depuis la rentrée scolaire 2010, le pôle scolaire accueille les enfants répartis entre l’école de Beauregard, l’école privée Sainte Marie et le Lycée Horace Bénédict de Saussure.

En octobre 2010, au rythme de la batterie fanfare, le soleil a accompagné l’inauguration de la nouvelle école Ste Marie. Les élèves, à l’aide de l’équipe pédagogique, avaient réalisé les décorations.

En 2010, les trois établissements réunis comptaient environ 420 scolaires de la maternelle au lycée.

 

 
Le lycée «  Horace Bénédict de Saussure »

 Le Lycée « Horace Bénédict de Saussure »est un établissement privé, sous tutelle du ministère de l’Agriculture.


    L
e lycée d’enseignement général et technologique de Combloux, est aussi  un centre de formation continue (chantier d’insertion). Il  permet l’acquisition d’une expérience professionnelle auprès des métiers de l’hôtellerie, de la restauration, du tourisme, du service à la personne.

Doté d’un restaurant pédagogique et d’un centre d’hébergement de vacances, il est ouvert à l’année et accueille des classes vertes, des classes de neiges et des séjours vacances.

        
    D
epuis 2011, grâce à  l’aide des personnels des services techniques de la Mairie, les enfants plantent des espèces d’arbres sélectionnés dans le verger pédagogique de Combloux. Les greffes conservées une année par les Pépinières de l’Albanais, assurent la pérennité d’espèces locales adaptées au climat rude de montagne.

 
 

 

 

Pôle de loisirs

 
    U
n « city stade » pour la pratique du volley, basket et foot, un « skatepark » pour la pratique du skateboard, roller avec une piste BMX deux pôles  permettant aux enfants de pratiquer des activités ludiques et sportives.

 
*

  

Dans le cadre de son plan pastoral territorial, le Syndicat Mixte du Pays du Mont Blanc s’est engagé pour la sensibilisation à l’alpage.

       De 2009 à 2011, La classe de CM2 de l’école de Servoz (Haute-Savoie) a  réalisé un court métrage. Ce court métrage, « Mes chers agneaux », a remporté un prix au festival Ciak Junior à Trévise (Veneto) en 2011 dans la catégorie festival de films réalisés par les enfants.  

De 2011 à 2013, une classe CM1 et CM2 de l’école primaire  de Beauregard à Combloux (Haute-Savoie) a réalisé un court métrage sur le monde de l’alpe  en particulier sur les alpages pour sensibiliser les scolaires au milieu montagnard.

La classe a été encadrée par des professionnels pour le montage. (Réalisateur Pierre Beccu et son équipe – Bas Canal Productions) et par l’enseignante Muriel Lepauvre. 

 

*

L’activité pastorale est liée aux saisons. La saison  d’alpage débute au mois de juin et se termine avec la démontagnée d’automne.  

Des rencontres avec les éleveurs, agriculteurs (François Duvillard, François Panchaud, et Frédéric Chambel)  et les gestionnaires des espaces pastoraux ont permis aux élèves de mieux aborder ces thèmes : les milieux naturels, l’architecture, la faune, la flore, la culture alpestre, l’élevage de montagne....

Aidés par un animateur d’Asters (Conservatoire des Réserves Naturelles de Haute-Savoie), Gérard Socquet, mémoire du village de Combloux, a tenu les enfants en haleine en retraçant des épisodes de sa vie en alpage, de l’après guerre jusqu’en septembre 1962, en compagnie de ses huit frères et sœurs et de ses parents.

 

Ce court métrage « Sur le chemin de l’alpage de Beauregard » permet  de comprendre l’importance de la préservation  des alpages.

 

http://www.echoalp.com/ecole-filme-alpage.html

 
*

     L’alpage de Beauregard se situe à 1429 mètres d’altitude sur l’ubac (côté nord) du Jaillet et sur la Commune de Demi-Quartier. L’alpage installé sur un replat morainique s’élève en petit promontoire.  En direction du « chalet de la Vieille », l’alpage de Beauregard garde en souvenir le tournage de publicité pour le célèbre chocolat « Milka ».

 

 

 

 

Les lieux-dits : sous le Perthuis, le Chable, la Grand ‘Place, les Seugets, Jorasse, sur le Feu (Feug) Prapacot...  installés sur des replats à caractère morainique,  sont d’anciens pâturages.

  


































Ecole publique Beauregard






















Ecole Mairie et Eglise






















Cordy ancienne école






















Ancienne Ecole Sainte-Marie






















Ancienne Ecole Sainte-Marie






















Nouvelle école Sainte Marie à Combloux






















Nouvelle école Sainte Marie






















Podium






















Prairy ancienne école






















Mairie




Pôle scolaire Lycée H.B. de Saussure              Terrain de sports et skatepark          Terrain de foot