Sallanches après 1840


    Un temps splendide accompagnait le jour de Pâques en ce 19 avril 1840. La ville était de joie. En milieu d’après-midi, un cri d’alarme ... le FEU !
    Le feu débuta  près du pont Saint-Eloi (en face du magasin de Julien Bottollier).
    Personne ne saura jamais, par qui ni comment le feu a commencé.
    Depuis deux mois il n’était tombé ni pluie ni neige. Les rues étaient tortueuses, les toits en bois (ancelles) étaient très secs et en un instant, quelques coups de bise attisent les flammes tombant sur toute la ville en communiquant d’une maison à l’autre par les toits qui s’effondrent.
    Gémissements, pleurs, hurlements, désolation et abandon forcé.  
    En seulement trois heures, 300 maisons se sont consumées.
    Sallanches est recouvert d’une épaisse fumée.
    Quelques rares maisons échappèrent au feu : deux fabriques, la caserne des carabiniers royaux, le château des Rubins, le château des Soeurs de St Joseph, (la tour de La Frasse) et la tour de Disonche, la chapelle des Pénitents (située à côté de l’église en flammes) le rez-de-chaussée de la cure et le collège des frères. 
    Dans la nuit, les habitants de Sallanches constatèrent ce désastre, beaucoup de corps rabougris, brûlés.
    Un admirable mouvement de solidarité devait naître de cette catastrophe.  
    La charité fut appréciée venant des habitants de St Martin, Saint-Roch, Domancy, Cordon,  Magland, Bonneville, La Roche, Taninges et surtout Cluses qui devait subir un incendie quatre ans plus tard, dans la nuit du 13 au 14 juin 1844.

    L’année suivante, Sallanches subissait une importante épidémie de typhus qui fit bien plus de victimes que l’incendie.

 

        LA RECONSTRUCTION 

    Les habitants ne souhaitaient plus reconstruite la ville sur son emplacement.
    La bise soufflait trop souvent à Sallanches. Ils craignaient de nouveau,  le  feu et personne  ne croyait aux dons importants qui allaient arriver pour la reconstruction de Sallanches.
    Le Roi Charles Albert consacra des crédits exceptionnels à la reconstruction de Sallanches.
    Le Chanoine Jacquier contribua fortement à la reconstruction de la ville.
    L’ingénieur François JUSTIN ** s’inspira du plan orthogonal de Turin.
    Les bâtiments de la ville de Sallanches seront construits sur un plan uniforme et régulier comportant un nombre important de vastes carrés (îlots) et très symétriques.
    Le  plan s’articulera autour de la Sallanche et de la Frasse. 
    L’architecture sera de style néo-classique sarde. Les bâtiments auront des balcons donnant sur la rue et des arrière-cours protégeant du regard direct. Ils comprendront un rez-de-chaussée et deux étages mais la hauteur totale ne pourra dépasser onze mètres.
    Le nouveau plan accepté. La ville fut rasée et pour la reconstruction des ouvriers de tous métiers accoururent. Beaucoup d’entre eux se marièrent et se fixèrent à Sallanches. 
    La première maison bâtie fut celle de M. Mouthon, tanneur, au bout de la ville.  
    A cette époque fut démolie la chapelle, dernier vestige de l’antique monastère, pour donner la place aux autorités de tracer la nouvelle place Charles Albert.

            ** Qui était François JUSTIN ?

    François Justin est né le 26 juin 1796 à Chambéry et mort  le 11 juin 1860.
    C’était un ingénieur Sarde et parlementaire Savoyard du XIXème siècle, issu d’une famille traditionaliste et croyante. 
    Après quatre années d’études à Turin, il obtenu son diplôme d’ingénieur civil et d’architecte hydraulique et travailla pour l’Etat Sarde de 1817 jusqu’à sa retraite en 1856.
    En 1840 il élaborera le nouveau plan de la ville de Sallanches après l’incendie de 1840 puis   le nouveau plan de Cluses après l’incendie de 1844. 

1ère maison reconstruite côté Sud

Après 1840

Après 1840

Après 1840

Après 1840

Après l'incendie

Borne pour la nouvelle ville

C'est en face de cette maison, que l'incendie débute

Ici les premières flammes

Maison de 1843
Selon le plan Justin en îlots

Selon le plan Justin en îlots

Plaque du triste souvenir

Première maison reconstruite côté sud

Reconstruction côté est

Sallanches Rue Justin

Selon le plan Justin en îlots

Selon le plan Justin en îlots

Selon le plan Justin en îlots

Souvenir du triste jour
Site réalisé par   Mont Blanc Web Création
Création de site internet et initiation informatique à domicile au Pays du Mont Blanc